Selon le principe naturel, la chaleur est normalement transférée d’un endroit chaud à un endroit froid. Une pompe à chaleur est un dispositif qui permet le transfert de chaleur d’une température plus basse à une température plus élevée, un peu contre le cours naturel des choses. Les thermopompes sont ainsi utilisées pour chauffer ou refroidir des espaces comme les maisons ou les bureaux.

Pompes à chaleur à air

Une thermopompe à air peut fournir du chauffage pour toute maison ou entreprise qui se situe surtout dans une région au climat assez stable et tempéré. Elle est normalement installée sur les côtés du bâtiment. Ce type de pompe à chaleur absorbe l’air de l’extérieur, le passe dans un compresseur pour le redistribuer à travers deux tuyaux serpentins faits en cuivre. Un fluide frigorigène est utilisé par la machine à travers les tuyaux pour extraire la chaleur de l’air et se transforme en forme de gaz. Une fois que ce gaz passe à l’intérieur de la maison, il retourne ensuite à l’état liquide produisant de la chaleur qui sera éparpillée dans le système de chauffage domestique. Les pompes à air ont connu de nombreuses améliorations ces dernières années. Elles sont plus efficaces et permettent maintenant de faire d’importantes économies sur les factures d’énergie.

Une thermopompe à air s’installe normalement à l’extérieur de la maison, soit sur les côtés ou à l’arrière, et aspire l’air en utilisant un mécanisme pour comprimer et augmenter sa température. Contrairement aux pompes à chaleur géothermiques, celles à air ne nécessitent pas beaucoup de modifications, et la plupart des maisons ont déjà les infrastructures nécessaires pour accueillir le système. Lorsque l’air entre dans la pompe, il est absorbé à basse température dans un fluide qui est ensuite comprimé. Cela augmente la température qui est ensuite transmise dans le système de chauffage de la maison.

Pompes à chaleur géothermique

L’air n’est pas la seule source de chaleur précieuse pour pouvoir apporter la bonne température dans une maison. Il y a de l’énergie venant du soleil, stockée dans le sol ou dans les eaux souterraines, pouvant être utilisée pour faire fonctionner des pompes à chaleur géothermiques qui, en outre, impliquent la pose de caloducs dans le sol. Aussi appelées thermopompes géothermiques, elles sont apparemment plus efficaces que les thermopompes à air avec un rendement plus important. Les températures dans le sol sont généralement plus constantes et plus exploitables. Il existe plusieurs types de pompes à chaleur géothermiques :

  • Une pompe de type horizontale se plaçant en surface de son jardin.
  • Une pompe à chaleur verticale qui est directement enfuie dans le sol sur plusieurs mètres après avoir fait un trou.
  • Une pompe qui peut utiliser une source d’eau localisée pour y puiser de la chaleur.

Cependant, les pompes à chaleur géothermiques sont plus chères à l’achat et à l’installation, car elles nécessitent d’importants travaux d’excavation pour la pose de la tuyauterie.

La chaleur du sol est vraiment idéale, même pendant les mois d’hiver, pouvant ainsi produire la quantité de chaleur nécessaire, même à basse température. Les tuyaux sont enterrés dans le sol à l’extérieur de la maison et sont enveloppés d’un mélange d’eau et d’antigel pour en conserver l’efficacité. La chaleur du sol est alors absorbée et est transportée vers un échangeur de chaleur, et de là, vers la pompe à chaleur qui la transmet aux dispositifs de répartition de la maison, comme les radiateurs, par exemple.

La pompe à chaleur fonctionne en cycle continu. Le mélange de liquide réfrigérant tourne de façon permanente et replonge dans la terre afin d’encore plus absorber de l’énergie, même après avoir déjà été utilisé. Un réseau plat peut être enterré à environ 2 m de profondeur dans tout le jardin, mais un réseau vertical peut être enterré à même100 m de profondeur.

Pompes à chaleur hybrides

Un réseau de pompe à chaleur hybride est la combinaison d’une thermopompe avec un autre système comme une chaudière à gaz, par exemple. Ces deux systèmes combinés travaillent ainsi de concert pour n’être qu’un. C’est un bon moyen d’avoir une source de chaleur plus constante à un niveau d’efficacité supérieur. Les systèmes de pompe à chaleur hybrides permettent aux foyers ayant déjà un réseau basique de chauffage de pouvoir quand même l’exploiter. Le système hybride permet aussi de combiner deux sortes de pompes à chaleur de natures différentes. Il s’agit de combiner des thermopompes géothermiques et des thermopompes à air. En effet, chacune peut avoir un rendement maximum à divers moments de la journée ou même tout au long de l’année. Ainsi, lorsque l’air est plus froid à l’extérieur, la pompe à chaleur géothermique prend le relai pour compenser. Et lorsque l’air est plus chaud, c’est l’inverse qui se produit.

Pompes à chaleur Mini-Split sans conduits

Les pompes à chaleur mini-split sont des unités individuelles transportables et faciles d’utilisation dans n’importe quelle pièce de la maison. Et comme leur nom l’indique, leur installation et leur utilisation ne nécessitent pas de conduits. Pour acheminer la chaleur dans les pièces, elles utilisent un système indépendant très pratique. Ce type d’appareil fonctionne de la même façon que les thermopompes à air normales, mais à une plus petite échelle.

Pompes à chaleur à absorption

Une thermopompe à absorption est alimentée par une autre source de chaleur comme l’eau chauffée à l’énergie solaire ou l’eau géothermique, plutôt que l’électricité. Elle est généralement qualifiée de pompe à chaleur à gaz, car elle recourt le plus souvent à l’énergie du gaz naturel. C’était le type de pompe le plus utilisé dans le passé, surtout au niveau des différentes industries. Mais les pompes à chaleur à absorption sont également adaptées aux foyers, et des unités spéciales maison ont aussi été produites.

Voilà alors les différentes pompes à chaleur qui existent. Elles sont adaptées à diverses situations, et le choix doit se faire selon les utilisations désirées.